Chères Amies, Chers Amis,

Le troisième épisode de ma « plaidoirie pour Adolf Hitler » se fait un peu attendre. En cause : des spectateurs qui m’ont demandé d’approfondir le sujet des réussites du national-socialisme. Je finis donc de préparer un épisode supplémentaire qui aura pour titre : »Les réussites du socialisme national ». J’y reviendrai non seulement sur les avancées enregistrées dans le Reich, mais aussi sur de nombreuses initiatives prises dans le même sens, en France, sous l’Occupation (avec notamment la Charte du Travail). On verra que, sur de nombreux points, les autorités de Vichy, avec l’appui de Français clairvoyants, se sont inspirées de l’idéologie nationale-socialiste pour tenter de relever la France.

Je pense mettre cet épisode en ligne dans quelques jours. Il sera très novateurs pour beaucoup.

Je vous souhaite à Toutes et à Tous une agréable journée.

Je pars donner des cours à Londres…

Avec toute mon amitié,

Vincent

Chères Amies, Chers Amis,

Mon intervention sur MetaTV : « Ma vie de révisionniste », voici deux jours, est disponible ici.

Toutefois, une version plus soignée sera faite, dans laquelle les documents qui j’ai cités ou lus apparaîtront à l’écran. J’ignore quand cette version plus soignée paraîtra. C’est à l’état de projet avec l’équipe de MetaTV.

Avec toute mon amitié,

Vincent

Crises économiques et écologiques, inégalités flagrantes, guerres, violences, personnes déplacées, pollution… 70 ans après la défaite des forces de l’Axe, le constat est sans appel. Dans ce premier épisode, j’explique pourquoi les vainqueurs de 1945 ont échoué à bâtir le monde de paix, de liberté et de prospérité qu’ils promettaient. Le deuxième épisode exposera quelques-unes des réussites du national-socialisme.

Musique : Fantôme déconnecté

Ma vidéo de ce matin n’a pas tenu plus de quelques heures sur Youtube. Elle a été censurée sur mes deux chaînes : la première en moins d’une heure, la deuxième en trois heures environ.

Eh oui ! la vérité fait trembler les menteurs.

Personnellement, cette censure ne m’atteint pas: je sais en effet que ceux qui voudront voir mes vidéos sauront les trouver ou les découvriront de toutes façons.
Voilà pourquoi je reste zen. Ne perdons pas notre temps à haïr nos adversaires; il y a suffisamment à faire à rétablir la vérité. Bien plus, comme l’enseignait Louis Cattiaux : « Ce n’est pas en maudissant le maudit que nous le ramènerons au bercail et ce n’est pas en luttant avec lui que nous nous en délivrerons; c’est en demandant pardon à Dieu pour lui et pour nous. » Mon expérience de la vie a confirmé cet adage.

A bientôt, donc, pour le premier épisode.

Je vous souhaite à Toutes et à Tous une bonne soirée.

Vincent

Chères Amies, Chers Amis,

ma plaidoirie pour Adolf Hitler est rédigée. je commencerai le tournage dans les heures à venir. Elle durera plus de 7 heures, ce qui est juste ce qui faut pour rectifier 80 ans de mensonges… On pourrait dire que c’est le travail d’une partie de ma vie. Elle sera séparée en 32 épisodes dont voici le plan :

Episode 1

I. Première partie : Pourquoi défendre Hitler aujourd’hui ?

I. 1. L’échec des vainqueurs de 1945 : une société en crise et un futur sombre

Episode 2

I. 2. Les réussites du national-socialisme

I. 3. La croisade religieuse des démocraties contre le IIIe Reich

I. 4 Une propagande mensongère pour justifier la croisade religieuse

I. 4. 1 L’exemple du camp Majdanek

I. 4. 2. L’origine des photos prises à la libération des camps

I. 5. 1933-1945 : une histoire allemande à remettre dans un contexte plus large

Episode 3

II. Deuxième partie : La fausse paix de 1919

II. 1. Hitler fruit du Traité de Versailles (1919) : oui mais…

II. 2 Les vainqueurs de 1918 ne représentaient pas la « civilisation »

Episode 4

III. Troisième partie : Les causes réelles de la seconde guerre mondiale

III. 1. A l’origine de revendications territoriales d’Hitler

III. 2. L’essence véritable du national-socialisme

Episode 5

III. 3. Une coalition hétéroclite mais puissante s’oppose à Hitler

III. 4. La stratégie des bellicistes

III. 5 L’affaire tchécoslovaque (septembre 1938)

Episode 6

III. 6. Décembre 1938 : la déclaration d’amitié franco-allemande, dernière victoire du clan de la paix

III. 7. Churchill & Roosevelt ou la montée en puissance du parti de la guerre

Episode 7

III. 8. La dislocation finale de la Tchécoslovaquie (mars 1939) ou la revanche des bellicistes

Episode 8

III. 9 La crise polonaise (avril-août 1939) ou la victoire du parti de la guerre

III. 9. 1 Les propositions raisonnables de Hitler formulées à la Pologne

III. 9. 2. Encouragée, la Pologne refuse tout compromis

III. 9. 3. La crise s’aggrave, Hitler tente de la résoudre diplomatiquement : les 16 propositions à la Pologne

III. 9. 4. 31 août 1939 : face à l’intransigeance polonaise, Hitler choisit la force

Episode 10

III. 9. 5. 31 août-5 septembre : l’Angleterre torpille l’ultime tentative de médiation

Episode 11

III. 9. 6. L’ultime aveu de culpabilité : le mensonge britannique à Nuremberg

III. 9. 7. Les nationaux-socialistes consternés lorsque la guerre s’étend

IV. Quatrième partie : Une guerre idéologique et spirituelle qui se poursuit aujourd’hui avec l’arme de la « Mémoire »

IV. 1. Au nom du « Plus jamais ça »

Episode 12

IV. 2. Un « devoir de mémoire » très orienté : ces crimes occultés

Episode 13

IV. 3. Une propagande orchestrée pour faire oublier ou justifier ses propres crimes

Episode 14

IV. 4. La vérité sur les camps de concentration (1942-1942)

IV. 5 L’origine réelle des spectacles découverts à a libération des camps par les Alliés

Episode 15

IV. 6. Le cas d’Auschwitz

IV 6. 1. Une histoire fondée sur la propagande soviétique

IV 6. 2. Auschwitz « camp d’extermination » : une histoire fondée sur des « aveux » délirants

Episode 16

IV 6. 3. Les fours crématoires d’Auschwitz : preuves d’un massacre de masse ?

IV 6. 4. Les « chambres à gaz » d’Auschwitz : une thèse inepte

IV 6. 5. Les fantomatiques « cheminées d’introduction du Zyklon B »

Episode 17

IV 6. 6. « Pas d’orifice d’introduction du Zyklon B, pas de Shoah » (« No holes, ho holocaust »)

Episode 18

IV 6. 7. Ces traces bleues qu’on devrait voir et qu’on ne voit pas

IV 6. 8. Des « témoins » sans aucune valeur

Episode 19

IV 6. 9. L’histoire vraie d’Auschwitz, les révisionnistes l’ont écrite

Episode 20

V. Cinquième partie : La question juive sous Hitler

V. 1. « six millions » : une estimation réfutée depuis les années 80

Episode 21

V. 2. Les causes de l’antijudaïsme de Hitler. Les raisons de sa politique antijuive (1933-1942).

V. 2. 1 Un antijudaïsme moderne antérieur à Hitler

  • 1880-1920 : L’antisémitisme en France
  • 1880-1920 : l’antisémitisme en Allemagne

Episode 22

  • Les causes de l’antisémitisme de l’époque

Episode 23

V. 2. 2. 1933-1939 : La guerre germano-juive idéologique et économique

  • 1933 : l’erreur des associations juives
  • Les campagnes d’excitation juives contre l’hitlérisme
  • 23 mars 1933 : les pleins pouvoirs à Hitler et le renforcement de la campagne d’excitation

Episode 24

  • 24 mars 1933 : les associations juives déclarent la guerre économique au Reich
  • L’Allemagne dément les récits d’atrocités et tente de temporiser
  • Avril-août 1933 : Les associations juives augmentent la pression

Episode 25

  • L’origine du boycott des magasins juifs en Allemagne (1er avril 1933)
  • 1934 : renforcement du boycott de l’Allemagne
  • 26 juillet 1935 : premier incident diplomatique
  • Septembre 1935 : les Lois de Nuremberg
  • Des lois qui, pour les nationaux-socialistes, réglaient la question juive en Allemagne

Episode 26

  • Septembre 1935- mars 1936 : les associations juives renforcent la campagne d’excitation et le Boycott
  • Assassinats politiques et psychose de guerre orchestrée

Episode 27

  • Nouveau meurtre politique, « Nuit de Cristal » et aggravation de la tension judéo-allemande
  • 30 janvier 1939 : Hitler prophétise « l’anéantissement de la race juive » en cas de guerre mondiale
  • Février-juin 1939 : la presse juive affirme qu’Hitler veut exterminer les Juifs
  • Septembre 1939 : un conflit armé vu comme une « guerre juive »

Episode 28

V. 3. Expulsion ou extermination ?

V. 3. 1. 1939-1941 : la ghettoïsation des Juifs de l’Est et la propagande alliée

  • Septembre 1939 – mars 1941 : l’extermination des Juifs devient une « réalité »
  • Juin-septembre 1941 : la guerre à l’Est et la politique antijuive allemande

Episode 29

V. 3. 2. 1941 : l’ouvrage de Theodore Kaufman et ses conséquences

V. 3. 3. Automne 1941 : massacres généralisés à l’Est

V. 3. 4. Des massacres sans rapport avec un extermination systématique

V. 3. 5. 1942 : les grandes déportations sur tout le continent

Episode 30

V. 3. 6. Extermination systématique ? Une thèse incohérente

Episode 31

V. 3. 7. Ces hauts dignitaires allemands qui confirmèrent l’existence d’une politique d’expulsion

Episode 32

V. 3. 8. Expulsion vers l’Est : une confirmation donnée par ces enfants juifs survivants

Conclusion : réhabilitons Hitler

Le 17 avril dernier, j’ai reçu le courriel suivant :

Bonjour Vincent,

Après une longue réflexion et une bonne discussion avec ma copine, j’aimerais te (je me permet de te tutoyez tout en espérant que tu le fasses avec moi aussi) proposer de vivre avec nous au Québec. Je suis propriétaire d’un grand immeuble […]. J’habite avec ma conjointe qui est enceinte et une petite fille d’un an et demi environ. Je te propose une chambre, gratuite ou en partie, selon ce qui te semble juste et équitable, en échange de quelques services comme enseigner à moi (j’adore la philosophie, la physique et les mathématiques, j’ai un diplôme en biotechnologie et en génie chimique sans travailler dans ce domaine) et/ou mes enfants et s’occuper d’une petite serre que je prévois construire cet été. […]

On est de bons chrétiens (j’ai un peu plus la foi qu’avant) très conciliants. La chambre est dans un grenier aménagé à l’opposé d’où ma petite famille habite. Elle est très grande même si le plafond est bas et elle est isolée du reste de la maison. Tu aurais donc ton intimité lorsque tu la veux. Dis-moi ce que tu en penses… Je ne connais pas les lois d’immigration d’ici et si le fait de ton casier judiciaire influencerait toutes ces démarches. Aussi, j’ai une devise : “Les bonnes personnes désobéissent aux mauvaises lois.’’ Je suis donc prêt à trouver les failles du système qu’il faut pour pouvoir aider un homme de bien.

Bonne journée, [S . R.]

J’y ai répondu ce qui suit :

Chers Amis,

Je vous remercie de tout cœur pour cette proposition qui me touche au plus haut point. C’est vraiment très, très gentil à vous. Vous donnez -là un magnifique exemple de solidarité militante qui doit être un exemple pour tous. Vous avez toute mon admiration pour cela…

L’ennui est qu’étant condamné à de la prison ferme, tout comme en 2010, au moins un mandat d’arrêt européen doit avoir été lancé contre moi par la France. Par conséquent, au moindre contrôle d’identité lors du passage d’une frontière d’un pays européen (ou lié par des accords aux polices européennes), je serai immédiatement arrêté et déporté vers la France. Voilà pourquoi un avocat londonien m’a recommandé de rester en Angleterre et de n’entreprendre aucun voyage, même en Irlande (à cause des contrôles d’identité au port ou à l’aéroport). Pour l’heure, je reste donc terré ici, un peu comme si j’étais assigné à résidence. Certes, il s’agit d’une prison dorée et je ne me plains pas ; mais il est parfois douloureux de ne pouvoir rendre visite ni à ses vieux parents, ni à ses amis.

Dans cette situation, il m’est hélas impossible de me rendre au Québec pour avoir le plaisir de faire votre connaissance et profiter de votre offre si gentille. J’aurais tant aimé pourtant… Il se peut toutefois que la situation évolue. Car tout évolue… Dans ce cas, je n’hésiterai pas à sauter dans le premier avion pour venir faire votre connaissance. Ce sera pour moi une grande joie.

Dans l’attente de ce jour, je vous adresse, à vous, à votre amie, à votre petite fille et au futur bébé, tous mes vœux de réussite.

Avec toute mon amitié,

Vincent

Mercredi 25 avril à 20 h (heure française), Vincent Reynouard interviendra dans le salon Meta TV de la plateforme « Discord » (lien pour y accéder).

Il y racontera son expérience du révisionnisme, plus particulièrement la persécution subie depuis 27 ans : de son premier procès (le 6 novembre 1991) à son exil en Angleterre en passant par sa révocation de l’Éducation nationale et la case « prison », que ce soit à Valenciennes, à Forest (Bruxelles) ou à la célèbre prison de Fleury-Mérogis. Ce sera l’occasion de rappeler en quoi les Droits de l’Homme ne sont pas une garantie de liberté d’expression. Au terme de son intervention, les internautes pourront lui poser des questions.

Rendez-vous mercredi 25 avril à 20 h (heures française) sur Meta TV/Discord.

Ma vidéo d'hier qui annonçait la diffusion prochaine de ma plaidoirie en faveur d'Adolf Hitler n'a pas tenu une heure sur Youtube. Postée à 16 h 56, le blocage survint à 17 h 53. Dans un petit édito diffusé ce matin, je reviens sur les méthodes de voyous adoptées par mes contradicteurs (pour visionner cet éditorial : https://pewtube.com/user/Vincent_Reynouard/wElzsgv).

Voici le plan de ma plaidoirie pour Adolf Hitler (des modifications mineures peuvent encore être apportées).

I. Pourquoi défendre Hitler aujourd'hui ?

I. 1. L'échec des vainqueurs de 1945 : une société en crise et un futur sombre

I. 2. Les réussites du national-socialisme

I. 3. La croisade religieuse des démocraties contre le IIIe Reich

I. 4. Une propagande mensongère pour justifier la croisade religieuse

I. 4. 1 L'exemple du camp Majdanek

I. 4. 2. L'origine des photos prises à la libération des camps

I. 5. 1933-1945 : une histoire allemande à remettre dans un contexte plus large

II. La fausse paix de 1919

II. 1. Hitler fruit du Traité de Versailles (1919) : oui mais…

II. 2 Les vainqueurs de 1918 ne représentaient pas la « civilisation »

III. Les causes réelles de la seconde guerre mondiale*

III. 1. A l'origine de revendications territoriales d'Hitler

III. 2. L'essence véritable du national-socialisme

III. 3. Une coalition hétéroclite mais puissante s'oppose à Hitler

III. 4. La stratégie des bellicistes

III. 5 L'affaire tchécoslovaque (septembre 1938)

III. 6. Décembre 1938 : la déclaration d'amitié franco-allemande, dernière victoire du clan de la paix

III. 7. Churchill & Roosevelt ou la montée en puissance du parti de la guerre

III. 8. La dislocation finale de la Tchécoslovaquie (mars 1939) ou la revanche des bellicistes

III. 9 La crise polonaise (avril-août 1939) ou la victoire du parti de la guerre

III. 9. 1 Les propositions raisonnables de Hitler formulées à la Pologne

III. 9. 2. Encouragée, la Pologne refuse tout compromis

III. 9. 3 : La crise s'aggrave, Hitler tente de la résoudre diplomatiquement : les 16 propositions à la Pologne

III. 9. 4. 31 août 1939 : face à l'intransigeance polonaise, Hitler choisit la force

III. 9. 5. 31 août-5 septembre : l'Angleterre torpille l'ultime tentative de médiation

III. 9. 6. L'ultime aveu de culpabilité : le mensonge britannique à Nuremberg

III. 9. 7. Les nationaux-socialistes consternés lorsque la guerre s'étend

IV. Une guerre idéologique et spirituelle qui se poursuit aujourd'hui avec l'arme de la « Mémoire »**

IV. 1. Au nom du « Plus jamais ça »

IV. 2. Un « devoir de mémoire » très orienté : ces crimes occultés

IV. 3. Une propagande orchestrée pour faire oublier ou justifier ses propres crimes

IV. 4. La vérité sur les camps de concentration (1942-1942)

IV. 5 L'origine réelle des spectacles découverts à a libération des camps par les Alliés

IV. 6. Le cas d'Auschwitz

V La question juive sous Hitler

V. 1. « six millions » : une estimation réfutée depuis les années 80

V. 2. Les causes de l'antijudaïsme de Hitler. Les raisons de sa politique antijuive (1933-1942).

V. 2. 1 Un antijudaïsme moderne antérieur à Hitler

  • 1880-1920 : L'antisémitisme en France* 1880-1920 : l'antisémitisme en Allemagne
  • Les causes de l'antisémitisme de l'époque

V. 2. 2. 1933-1939 : La guerre germano-juive idéologique et économique
1933 : l'erreur des associations juives

  • Les campagnes d'excitation juives contre l'hitlérisme
  • 23 mars 1933 : les pleins pouvoirs à Hitler et le renforcement de la campagne d'excitation
  • 24 mars 1933 : les associations juives déclarent la guerre économique au Reich
  • L'Allemagne dément les récits d'atrocités et tente de temporiser
  • Avril-août 1933 : Les associations juives augmentent la pression
  • L'origine du boycott des magasins juifs en Allemagne (1er avril 1933)
  • 1934 : renforcement du boycott de l'Allemagne
  • 26 juillet 1935 : premier incident diplomatique
  • Septembre 1935 : les Lois de Nuremberg
  • Des lois qui, pour les nationaux-socialistes, réglaient la question juive en Allemagne
  • Septembre 1935- mars 1936 : les associations juives renforcent la campagne d'excitation et le Boycott
  • Assassinats politiques et psychose de guerre orchestrée
  • Nouveau meurtre politique, « Nuit de Cristal » et aggravation de la tension judéo-allemande
  • 30 janvier 1939 : Hitler prophétise « l'anéantissement de la race juive » en cas de guerre mondiale
  • Février-juin 1939 : la presse juive affirme qu'Hitler veut exterminer les Juifs
  • Septembre 1939 : un conflit armé vu comme une « guerre juive »

V. 3. Expulsion ou extermination ?

V. 3. 1. 1939-1941 : la ghettoïsation des Juifs de l'Est et la propagande alliée

  • Septembre 1939 – mars 1941 : l’extermination des Juifs devient une « réalité »
  • Juin-septembre 1941 : la guerre à l'Est et la politique antijuive allemande

V. 3. 2. 1941 : l'ouvrage de Theodore Kaufman et ses conséquences

V. 3. 3. Automne 1941 : massacres généralisés à l'Est

V. 3. 4. Des massacres sans rapport avec un extermination systématique

V. 3. 5. 1942 : les grandes déportations sur tout le continent

V. 3. 6. Extermination systématique ? Une thèse incohérente

V. 3. 7. Ces hauts dignitaires allemands qui confirmèrent l'existence d'une politique d'expulsion

V. 3. 8. Expulsion vers l'Est : une confirmation donnée par ces enfants juifs survivants

CONCLUSION

Ma plaidoirie paraîtra en plusieurs épisode sur deux plate-formes où la censure ne sévit guère :
Pewtube
VK

Comme annoncé voilà une vingtaine de jours, mon étude sur l’origine des camps de concentration sous Hitler vient de paraître sous forme d’une brochure. Elle coûte 10 €. Une bonne façon de nous soutenir et de contribuer à la diffusion de la vérité en histoire.

Vous pouvez vous procurer cette brochure sur la Boutique SC.

Merci à Toutes et à Tous qui me suivez et me soutenez.