Mercredi 25 avril à 20 h (heure française), Vincent Reynouard interviendra dans le salon Meta TV de la plateforme « Discord » (lien pour y accéder).

Il y racontera son expérience du révisionnisme, plus particulièrement la persécution subie depuis 27 ans : de son premier procès (le 6 novembre 1991) à son exil en Angleterre en passant par sa révocation de l’Éducation nationale et la case « prison », que ce soit à Valenciennes, à Forest (Bruxelles) ou à la célèbre prison de Fleury-Mérogis. Ce sera l’occasion de rappeler en quoi les Droits de l’Homme ne sont pas une garantie de liberté d’expression. Au terme de son intervention, les internautes pourront lui poser des questions.

Rendez-vous mercredi 25 avril à 20 h (heures française) sur Meta TV/Discord.

Désormais, Vincent Reynouard fera régulièrement des audio-conférences auxquelles vous pourrez assister. Elle auront lieu sur sur Internet, plus précisément sur la plate forme de discussion Discord, à l’intérieur d’un serveur baptisé La pensée nationale. Nous remercions son animateur qui nous a proposé ce projet d’exposés réguliers.

Pour vous y inscrire, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.

S’inscrire sur Discord

La première conférence aura lieu vendredi prochain, 23 mars 2018, à 21 heure (heure française). Vincent Reynouard y démontrera l’intérêt actuel du révisionnisme historique, intérêt évident quand on constate le matraquage incessant que subit la jeunesse au nom du « devoir de mémoire ». Pour le régime en place, il s’agit de former de bons républicains adeptes de la pensée mondialiste.

Une vidéo circule sur le Net. Soutenue par le Gouvernement, en 4 minutes, elle prétend exposer ce que fut la Shoah et réfuter sa négation. J’ai choisi d’y répondre ; devant combattre 70 ans de propagande et aussi dévoiler les véritables enjeux de l’affaire, ma vidéo-réponse dure 53 minutes. J’y résume, pièces à l’appui, l’argumentaire révisionniste. Dans cette vidéo, je n’avance rien qui ne soit prouvé par des documents.

Plan de la vidéo

Intro: Embrigadement démocratique
– L’argument des « six millions »
– Vrai ou faux ? Telle est l’unique question…
– Le cas des Eisatzgruppen à l’Est
– La « Shoah » : aller à l’essentiel
• Les boîtes vides de Zyklon B : pas la preuve d’un meurtre de masse
• L’absence de traces bleues
• L’absence d’orifices dans le toit
• Des colonnes d’introduction impossibles à installer
– La thèse révisionniste n’implique pas l’existence d’une conspiration – Une guerre idéologique à mort
– Revenons au principal : les « chambres à gaz » homicdes