Jeune militant nationaliste, Reynouard a dénoncé le « complot judéo-maçonnique ». Dans cette vidéo, il explique ce qui l’a fait évoluer sur la question. En cause, trois éléments :

1°) Le révisionnisme tout d’abord. Il a pu constater les similitudes entre les raisonnements des exterminationnistes pour prétendre démontrer la réalité de l’Holocauste et celle des conspirationnistes pour démontrer la réalité du grand complot juif séculaire.
2°) Son passage, pendant quelques années, chez les catholiques dits « traditionalistes ». Soucieux de devenir un « bon » catholique, pendant plusieurs années, il n’a lu que des « bons » livres conseillés par les prêtres. Ainsi a-t-il été persuadé que tout venait confirmer sa foi… Jusqu’au jour où, certaines questions le taraudant, il s’est mis à lire autre chose. Il s’est alors aperçu combien, pendant toutes ces années, il s’était illusionné. N’écoutant qu’un seul son de cloche, il avait cru que tout venait confirmer ses convictions, alors qu’il n’en était rien.
3°) Le dossier du Maréchal Pétain. En 1945, le Maréchal fut reconnu coupable de « complot » contre la République. A son procès, l’Accusation avait repris la thèse exposée dès 1944 par Albert Bayet dans son livre : « Pétain et la cinquième colonne ». Recourant aux méthodes « conspirationnistes », Bayet prétendait démontrer que, depuis 1934 au moins, Pétain était la cheville ouvrière d’un « complot » financé par Hitler pour installer une dictature en France. Reynouard put ainsi se rendre compte à quel point ce genre d’exposé, pourtant si impressionnant au premier abord (car il relie de multiples faits indéniables), était sans valeur.

Enfin, Reynouard explique que même si un « grand complot » existe, les conjurés ne font qu’exploiter un affaiblissement moral de l’Occident, affaiblissement moral qu’ils n’ont pas provoqué. C’est l’Occident lui-même qui a secrété ses propres germes de mort…

Une vidéo essentielle, qui s’inscrit parfaitement dans la série : « Intinéraire idéologique d’un national-socialiste contemporain. »

Plan de l’exposé :

1. La méthode « exterminationniste » pour tenter de démontrer la réalité des « chambres à gaz » hitlériennes
2. Ne jamais n’écouter qu’un seul son de cloche (mon passage chez les catholiques « traditionalistes »)
3. Le « complot » du Maréchal Pétain contre la République
4. Le même discours appliqué à des groupes différent : le cas des Juifs et des Jésuites
5. … et même si le « grand complot » existait