Quand un fanatique de la Mémoire me traite de « dérangé mental »

Dans un récent message hargneux, « Vidal-Naquet » affirme connaître personnellement la mère de Vincent Reynouard. Il prétend qu’elle lui aurait confirmé que, depuis des années, son fils était un « psychopathe à tendance psychotique ». « Vidal-Naquet » en profite pour resservir trois arguments souvent opposés aux révisionnistes :
– 1. vous êtes des fous ;
– 2. votre public est composés de gens haineux (antisémites, antisionistes, néonazis…)
– 3. ensemble, vous formez un groupuscule marginal dont tout le monde se moque.

Avec finesse, (ce qui démontre sa santé d’esprit) Vincent Reynouard réfute un par un ces arguments. Il en profite pour ridiculiser une fois de plus ce « Vidal-Naquet » et sa thèse officielle…