Dans ce troisième épisode, Vincent Reynouard répond à ceux qui accusent Hitler d’avoir supprimé les syndicats. Il démontre que cette suppression s’accompagna d’avancées sociales sans précédent dans l’histoire et aujourd’hui encore inégalées. Ces avancées sociales, à partir de1941, les travailleurs français en Allemagne purent les constater avec enthousiasme. S’appuyant sur des documents d’époque, Vincent Reynouard le démontre en citant de nombreux témoignages et de nombreux faits.