La révisionniste allemande Ursula Haverbeck, 89 ans, surnommée la “grand-mère nazie”, vient d’être arrêtée et jetée en prison où elle devra passer deux années pour “révisionnisme”. Dans cette vidéo, Vincent Reynouard pénètre sur le terrain historique afin d’expliquer pourquoi cette façon de traiter les révisionnistes est un aveu d’impuissance de la part des historiens et des gardiens de la Mémoire. A regarder au plus vite avant la censure !

Musique : “Fantôme déconnecte”