Suite aux dramatiques événements survenus à Gaza, le directeur de Rivarol, Jérôme Bourbon, a intitulé son dernier éditorial : « 1948-2018 : Noces de sang pour Israël ». Ce texte lui vaudra sans doute des poursuites et une condamnation. Dans cette courte vidéo, Vincent Reynouard expose les raisons qui ont amené Monsieur Bourbon à l’écrire. Puis il explique que, pour les sionistes, seul un débat libre et loyal avec les révisionnistes pourrait leur permettre de se sortir d’une situation de plus en plus inextricable et riche de dangers…