Ma vidéo d'hier qui annonçait la diffusion prochaine de ma plaidoirie en faveur d'Adolf Hitler n'a pas tenu une heure sur Youtube. Postée à 16 h 56, le blocage survint à 17 h 53. Dans un petit édito diffusé ce matin, je reviens sur les méthodes de voyous adoptées par mes contradicteurs (pour visionner cet éditorial : https://pewtube.com/user/Vincent_Reynouard/wElzsgv).

Voici le plan de ma plaidoirie pour Adolf Hitler (des modifications mineures peuvent encore être apportées).

I. Pourquoi défendre Hitler aujourd'hui ?

I. 1. L'échec des vainqueurs de 1945 : une société en crise et un futur sombre

I. 2. Les réussites du national-socialisme

I. 3. La croisade religieuse des démocraties contre le IIIe Reich

I. 4. Une propagande mensongère pour justifier la croisade religieuse

I. 4. 1 L'exemple du camp Majdanek

I. 4. 2. L'origine des photos prises à la libération des camps

I. 5. 1933-1945 : une histoire allemande à remettre dans un contexte plus large

II. La fausse paix de 1919

II. 1. Hitler fruit du Traité de Versailles (1919) : oui mais…

II. 2 Les vainqueurs de 1918 ne représentaient pas la « civilisation »

III. Les causes réelles de la seconde guerre mondiale*

III. 1. A l'origine de revendications territoriales d'Hitler

III. 2. L'essence véritable du national-socialisme

III. 3. Une coalition hétéroclite mais puissante s'oppose à Hitler

III. 4. La stratégie des bellicistes

III. 5 L'affaire tchécoslovaque (septembre 1938)

III. 6. Décembre 1938 : la déclaration d'amitié franco-allemande, dernière victoire du clan de la paix

III. 7. Churchill & Roosevelt ou la montée en puissance du parti de la guerre

III. 8. La dislocation finale de la Tchécoslovaquie (mars 1939) ou la revanche des bellicistes

III. 9 La crise polonaise (avril-août 1939) ou la victoire du parti de la guerre

III. 9. 1 Les propositions raisonnables de Hitler formulées à la Pologne

III. 9. 2. Encouragée, la Pologne refuse tout compromis

III. 9. 3 : La crise s'aggrave, Hitler tente de la résoudre diplomatiquement : les 16 propositions à la Pologne

III. 9. 4. 31 août 1939 : face à l'intransigeance polonaise, Hitler choisit la force

III. 9. 5. 31 août-5 septembre : l'Angleterre torpille l'ultime tentative de médiation

III. 9. 6. L'ultime aveu de culpabilité : le mensonge britannique à Nuremberg

III. 9. 7. Les nationaux-socialistes consternés lorsque la guerre s'étend

IV. Une guerre idéologique et spirituelle qui se poursuit aujourd'hui avec l'arme de la « Mémoire »**

IV. 1. Au nom du « Plus jamais ça »

IV. 2. Un « devoir de mémoire » très orienté : ces crimes occultés

IV. 3. Une propagande orchestrée pour faire oublier ou justifier ses propres crimes

IV. 4. La vérité sur les camps de concentration (1942-1942)

IV. 5 L'origine réelle des spectacles découverts à a libération des camps par les Alliés

IV. 6. Le cas d'Auschwitz

V La question juive sous Hitler

V. 1. « six millions » : une estimation réfutée depuis les années 80

V. 2. Les causes de l'antijudaïsme de Hitler. Les raisons de sa politique antijuive (1933-1942).

V. 2. 1 Un antijudaïsme moderne antérieur à Hitler

  • 1880-1920 : L'antisémitisme en France* 1880-1920 : l'antisémitisme en Allemagne
  • Les causes de l'antisémitisme de l'époque

V. 2. 2. 1933-1939 : La guerre germano-juive idéologique et économique
1933 : l'erreur des associations juives

  • Les campagnes d'excitation juives contre l'hitlérisme
  • 23 mars 1933 : les pleins pouvoirs à Hitler et le renforcement de la campagne d'excitation
  • 24 mars 1933 : les associations juives déclarent la guerre économique au Reich
  • L'Allemagne dément les récits d'atrocités et tente de temporiser
  • Avril-août 1933 : Les associations juives augmentent la pression
  • L'origine du boycott des magasins juifs en Allemagne (1er avril 1933)
  • 1934 : renforcement du boycott de l'Allemagne
  • 26 juillet 1935 : premier incident diplomatique
  • Septembre 1935 : les Lois de Nuremberg
  • Des lois qui, pour les nationaux-socialistes, réglaient la question juive en Allemagne
  • Septembre 1935- mars 1936 : les associations juives renforcent la campagne d'excitation et le Boycott
  • Assassinats politiques et psychose de guerre orchestrée
  • Nouveau meurtre politique, « Nuit de Cristal » et aggravation de la tension judéo-allemande
  • 30 janvier 1939 : Hitler prophétise « l'anéantissement de la race juive » en cas de guerre mondiale
  • Février-juin 1939 : la presse juive affirme qu'Hitler veut exterminer les Juifs
  • Septembre 1939 : un conflit armé vu comme une « guerre juive »

V. 3. Expulsion ou extermination ?

V. 3. 1. 1939-1941 : la ghettoïsation des Juifs de l'Est et la propagande alliée

  • Septembre 1939 – mars 1941 : l’extermination des Juifs devient une « réalité »
  • Juin-septembre 1941 : la guerre à l'Est et la politique antijuive allemande

V. 3. 2. 1941 : l'ouvrage de Theodore Kaufman et ses conséquences

V. 3. 3. Automne 1941 : massacres généralisés à l'Est

V. 3. 4. Des massacres sans rapport avec un extermination systématique

V. 3. 5. 1942 : les grandes déportations sur tout le continent

V. 3. 6. Extermination systématique ? Une thèse incohérente

V. 3. 7. Ces hauts dignitaires allemands qui confirmèrent l'existence d'une politique d'expulsion

V. 3. 8. Expulsion vers l'Est : une confirmation donnée par ces enfants juifs survivants

CONCLUSION

Ma plaidoirie paraîtra en plusieurs épisode sur deux plate-formes où la censure ne sévit guère :
Pewtube
VK